Nos choix pédagogiques

Dans les classes du jardin d’enfants, nous avons pour objectifs de développer l’éveil des enfants à la sensibilité intellectuelle, artistique et relationnelle à travers une stimulation de leur potentialité à comprendre, à observer, à découvrir, à s’exprimer, à raisonner, à écouter et à analyser des situations de vie de groupe que permet le Jardin d’Enfants.

    A l’accueil des enfants que nous recevons à partir de l’âge de 4 ans, les éducatrices déploient des efforts pour rassurer les enfants et favoriser le détachement du milieu familial, en leur proposant des activités axées sur l’expression verbale, corporelle et graphique.

    A  la moyenne section, l’intégration des enfants en classe est consolidée à travers des activités collectives et individualisées visant à développer des compétences spécifiques  à travers des activités dirigées.

    En classe d’initiation, les activités proposées visent à approfondir les apprentissages leur permettant de mettre en place les structures de la pensée nécessaires aux acquisitions ultérieures: (l’accompagnement des jeunes enfants durant les 2 ans de maternelle consiste à favoriser l’organisation des modes de penser des enfants dans leur aspect imaginaire, relationnel et symbolique parallèlement à leur socialisation).

    * Il s’agit de soutenir les enfants dans leur processus du développement de leur intelligence imaginaire et émotionnelle, importante dans le bien-être de chacun.

    * Des rencontres pédagogiques sont organisées au début de l’année pour informer les parents de nos méthodes pédagogiques ainsi  que de nos objectifs éducatifs en vue d’harmoniser nos approches dans l’intérêt de l’épanouissement des enfants.
* Des rencontres plus individualisées sont prévues à la remise des dossiers en fin de trimestre. Et pour ceux qui le désirent, les éducatrices sont disposées à les écouter à d’autres moments après les classes.
* Les apprentissages que nous proposons sont actifs et ludiques: l’enfant apprend en jouant, il choisit le moment et l’activité, il participe au choix de l’activité en respectant les contraintes de la vie collective en classe.
* les enfants sont mis en situation de bien-être, favorable à leur éveil en stimulant leur sens d’observation et en les accompagnant dans un processus de distinction consistant à réduire de leur dépendance encore fusionnelle par certains aspects compte tenu ‘des confusions’ qu’ils vivent. Il s’agit de les aider à distinguer les différentes composantes de l’environnement nécessaires à tout processus de conceptualisation (formes – couleurs – êtres vivants…).
* Le jardin d’enfants développe l’expression (verbale, corporelle, graphique, artistique, imaginaire et symbolique) des enfants à travers des échanges et à travers des supports pédagogiques qui leur sont proposés.

    * Les outils pédagogiques proposés aux enfants à caractère ludique permettent: des activités individuelles et collectives.
Comment?

    1- Conscientes de l’intérêt pédagogique du questionnement, les éducatrices sont à l’écoute et sollicitent les enfants à poser des questions.

Il s’agit d’aider les enfants à évoluer dans leur mode de questionnement à partir de l’identification des objets, leurs usages et leur mode de fonctionnement.
2- Des jouets mis à la disposition des enfants stimulent leur imaginaire, encadrés par les éducatrices attentives à la situation évoquée.
3- Parallèlement à ces activités libres, des activités dirigées sont prévues afin de soutenir l’enfant à organiser sa pensée compte tenu de son âge et en fonction du programme et des impératifs sociaux qui lui seront demandés plus tard.

Les activités dirigées consistent en activités: mathématiques, graphisme, lecture, science et vie de la terre.
4- Des activités collectives sont prévues pour faire apprécier le partage aux enfants, le plaisir d’être ensemble pour chanter, pour jouer des jeux de rôles, participer à la réalisation d’une maquette collective, d’un repas, d’une sortie, d’une pièce de théâtre.
5- L’accompagnement des éducatrices formées à la psychopédagogie des jeunes enfants vise à repérer s’il y a lieu les difficultés de certains enfants à s’exprimer, à partager, à vivre en groupe, à communiquer, à évoluer dans le processus de développement  de leurs potentialités affectives, intellectuelles et relationnelles en fonction de l’âge: un enfant peut manifester un repli sur soi, des anxiétés prononcées à l’origine des phobies et de difficultés scolaires.

Un retard de développement peut être détecté par les éducatrices. Ces difficultés sont objets de discussion avec les parents lors des rencontres et lors des rencontres régulières avec une psychologue au rythme de six fois par an dans l’établissement.
6- Une éducation à l’estime de soi, au respect des limites, du matériel, des autres enfants, des camarades et de l’environnement est dispensée pour former le petit citoyen.